Revirement de position : Qalb Tounès votera pour le PLF complémentaire

Visiblement, le parti Qalb Tounès ne sait plus vers où orienter sa boussole. Il y a seulement quelques jours, il annonçait avec instance qu’il ne votera pas pour le projet de loi de finances complémentaire. Aujourd’hui, il annonce avoir donné les instructions à son groupe parlementaire pour voter en faveur de cette loi.

En effet, dans un communiqué rendu public ce mardi 24 novembre, le parti annonce avoir prise cette décision après avoir pris connaissance que le nouveau projet de loi de Finances complémentaire apporte les rectifications nécessaires.

Qalb Tounès annonce également que cette décision met fin aux accusations portées contre le parti laissant croire que sa première décision de voter contre ce projet de loi intervient dans le cadre d’un jeu politique mené contre le gouvernement.

Le projet de la loi des finances complémentaire rectificative pour l’année 2020 a été adopté par la Commission des finances, de la planification et du développement de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) avec 11 voix pour et une seule voix contre.

A cette occasion, le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement, Ali Kooli, a indiqué que le déficit attendu pour l’année 2020 est estimé à 11,4% du PIB, ce qui nécessite la mobilisation de fonds supplémentaires, rapporte l’agence TAP.

« Nous avons obtenu des emprunts d’une valeur de près de 800 millions de dinars auprès des banques locales, avec un taux d’intérêt de 9,4% », a-t-il indiqué dans ce cadre.

Commentaires:

Commentez...