Les Sfaxiens doublement sanctionnés : Ni gaz, ni carburants !

Ces jours sont tellement difficiles à Sfax que les Sfaxiens peinent à trouver une solution pour se réchauffer notamment dans ces conditions météorologiques.

Pénurie de bouteilles de gaz à usage domestique et de carburants et coupures récurrentes de l’eau potable, Sfax semble être privé de tout !

Ce sont les protestations sociales à Gabes et dans certaines délégations de Sfax qui ont provoqué ces problèmes d’approvisionnement en gaz et en carburants. De longues files d’attente ont été d’ailleurs observées devant les stations services et les entrepôts de distribution de bonbonnes de gaz.

Selon Jawhara FM, plusieurs habitants de Sfax ont décidé d’observer ce mardi 24 novembre, des mouvements de protestation contre ces conditions.

Cette situation résulte de la fermeture par les protestataires de la zone industrielle de Gabès ce qui a provoqué une régression considérable du taux de remplissage des bouteilles de gaz domestiques.

Dans ce contexte, la députée de Sfax Samah Dammak a annoncé avoir averti le chef du gouvernement sur la dangerosité de la situation, d’autant plus que les boulangeries envisagent d’entamer une grève. Elle l’a appelé à interagir d’urgence pour éviter la détérioration de la situation.

Selon le président de la Chambre syndicale nationale des distributeurs de bouteilles de gaz domestique, Mohamed Mnif, cette zone industrielle qui produit 90 mille unités par jour, soit la moitié de la production nationale quotidienne de bouteilles de gaz domestique est fermée depuis plusieurs jours à cause des manifestations.

Pour le responsable, les autres zones industrielles de Tunis et de Bizerte ne peuvent pas à elles seules couvrir la demande.

Mnif a mis l’accent sur la nécessité de trouver une solution à la fermeture de la zone industrielle de Gabès, estimant qu’elle est plus vitale pour la sécurité nationale qu’El-Kamour, d’autant plus qu’elle fournit un produit de première nécessité pour les catégories vulnérables.

Commentaires:

Commentez...