Seifeddine Makhlouf enfonce le clou et traite Abir Moussi de « femelle impolie »

Affligeant parlement qui nous réserve encore beaucoup de surprises tant la tension est à son comble. La rentrée parlementaire a d’ailleurs été agitée et les insultes de bas niveau, les altercations, etc. ont aussitôt ressurgit !

Hier, lors de la plénière consacrée à une séance d’audition du gouvernement, une nouvelle altercation a eu lieu sentre la présidente du parti Destourien Libre (PDL) Abir Moussi et le fondateur de la coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf. Ce dernier, bien que filmé, ne s’est pas retenu pour insulter et même cracher sur Abir Moussi.

Aujourd’hui, le député en a rajouté une couche en se lançant dans une diatribe qui n’a d’égal que la haine entre ces deux personnages représentants tout de même la classe politique.

Dans un statut Facebook, le chef de la coalition de la Dignité, s’est complètement lâché contre Abir Moussi en déversant un nouveau flot d’injures contre elle la traitant notamment de folle et de droguée.

Seifeddine Makhlouf pousse l’insulte à son comble et ne ménage pas celle qui, selon lui, « est droguée à la colle au cirage ou aux chaussettes sales »… Celle qui reste une « femelle impolie », etc…

Des insultes qu’il profère pour montrer à son monde et à Abir Moussi qu’à chaque fois qu’elle s’exprimera dans l’hémicycle du parlement il sera là pour la contrer.

Commentaires:

Commentez...