Ennahdha répond à l’appel à poursuivre les concertations

Le porte-parole d’Ennahdha, Imed Khemiri, a déclaré que « le mouvement ne reprendra les concertations que si un gouvernement d’union politique nationale qui n’exclut personne sera formé ».

Dans une déclaration accordée ce dimanche 16 février 2020 à l’agence TAP, il a fait savoir que le gouvernement annoncé par Elyes Fakhfakh se base sur « la classification et l’exclusion », ajoutant qu’il existe une « profonde » divergence d’opinions avec le chargé de former le gouvernement.

Il a insisté que la présence d’un tel nombre d’indépendants ne reflète pas la vision du mouvement de former un gouvernement d’union  nationale et politique. Khemiri a ajouté qu’il y avait des partis présents au sein du gouvernement proposé déguisés en indépendants », citant le ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique.

En conclusion, le responsable d’Ennahdha a appelé à renforcer la confiance entre tous les partis politiques pour réussir le prochain gouvernement.

Commentaires:

Commentez...