BCT : Le paiement Gateway, une ouverture vers Paypal ?

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abassi, a annoncé, lors d’une séance plénière tenue hier vendredi 7 février 2020 à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), la résolution prochaine du problème du commerce électronique avec l’etranger au cours des prochains mois via Gateway.

Abassi a déclaré que la Banque centrale a discuté de la possibilité de souscrire à un portail mondial de paiement depuis l’étranger, Gateway, permettant aux sites Web commerciaux tunisiens de communiquer de manière flexible avec les différents services, tels que Paypal, Gpay et Alipay sans avoir à négocier avec chaque fournisseur séparément.

Il a expliqué que le portail mondial Gateway représente un canal pour aller vers le marché électronique et des horizons ouverts pour le secteur privé et les jeunes entrepreneurs, soulignant que cette méthode permettra à l’institution émettrice de surveiller les transactions et d’assurer leur intégrité et leur transparence.

En juin 2017, rappelons-le, un mail officiel avait été envoyé par la direction de Paypal au ministère des TIC pour annoncer le refus du dossier de la Tunisie.

A l’époque, l’affaire Paypal et le refus du dossier tunisien avaient fait couler beaucoup d’encre même si le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique Anouar Maarouf avait laissé entendre que la décision de Paypal n’était pas définitive et que des solutions alternatives à Paypal pouvaient être adoptées avec d’autres partenaires ou acteurs similaires à Paypal, à l’échelle nationale et internationale.

Le différend réside dans le fait que Paypal exige une totale liberté pour ses opérations financières sur ses différents comptes à travers le monde sans aucune restriction. Condition qui avait été totalement refusée par la Banque Centrale de Tunisie évoquant une incompatibilité avec la loi de change en vigueur.

En effet, la loi tunisienne interdit le transfert de devises vers des comptes bancaires à l’étranger, explique la même source.

Commentaires:

Commentez...