Chawki Tabib : 400 procédures de bureaucratie inutiles !

Chawki Tabib

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a déclaré ce mercredi 5 février 2020  que l’un des plus grands dilemmes qui entravent les efforts de lutte contre la corruption en Tunisie est la promulgation de lois qui ne sont pas suivies de textes appliqués garantissant leur efficacité, comme la loi sur la protection des dénonciateurs, la loi des déclarations des biens et la loi des collectivités locales.

Dans le même contexte, il a estimé que la législation légitime la bureaucratie à travers les lois, notant que l’administration tunisienne comprend environ 400 procédures bureaucratiques inutiles dans plusieurs domaines, dont les plus importants sont l’investissement, le commerce et les douanes.

Dans une déclaration accordée à Jawhara fm, il a assuré que l’instance travaillera en partenariat avec le Centre d’études juridiques et judiciaires en tant qu’observatoire et laboratoire de la législation nationale pour étudier cet aspect de la corruption lié à la législation afin de déterminer sa nature, d’identifier ses manifestations et de trouver des moyens de la combattre et de la prévenir en établissant un programme intégré.

Commentaires:

Commentez...