Braquage armé à Kairouan : Le MI précise

Illustration

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que des unités de la garde nationale à Bouhajla, gouvernorat de Kairouan, se sont déplacées hier, mardi 4 février 2020, dans la région de Kabbara après avoir reçu des données selon lesquelles deux personnes ont été braquées et menacées par un fusil de chasse alors qu’elles étaient à bord de leur voiture.

Dans un communiqué, le ministère a expliqué que les recherches préliminaires n’ont pas confirmé les informations portant sur un braquage armé qui aurait duré 20 minutes, et n’ont trouvé que des traces de chevrotine sur la façade d’un magasins et sur les roues de l’une des voitures, étant donné que les personnes impliquées dans la fusillade ont tenté de fuir les citoyens.

Il a ajouté que, selon les recherches menées par les unités de la Garde nationale, les soupçons se sont limités à deux personnes ayant un casier judiciaire et qui sont actuellement recherchées.

Commentaires:

Commentez...