Emigration irrégulière : 43 personnes dont 9 femmes et 10 enfants secourus par la marine

Dans la soirée de samedi 1er février 2020, une unité de la marine nationale a secouru un groupe de 43 personnes, composé de 24 hommes, 9 femmes, 9 enfants et un bébé).

Ils ont été secourus alors que leur embarcation est tombée en panne de moteur à 60 km au large d’Al Ataya, près des iles Kerkennah (gouvernorat de Sfax), a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

Ces candidats à l’émigration clandestine avaient embarqué vendredi soir depuis la côte de Zarzis (gouvernorat de Médenine), dans le but de se rendre clandestinement vers les côtes italiennes, précise le communiqué.

Les personnes secourues sont âgées de 2 à 45 ans et ont été emmenés au port de Sfax et remis aux unités de la Garde nationale sur place pour achever les procédures judiciaires à leur égard.

Par ailleurs, une patrouille relevant de la garde nationale de Takelsa (gouvernorat de Nabeul) a arrêté, samedi, cinq individus qui s’apprêtaient à franchir illégalement les frontières maritimes en direction de l’Europe.

La brigade de recherches et investigations de la garde nationale de Grombalia a ordonné, sur instruction du ministère public, de prendre les procédures juridiques qui s’imposent à leur encontre.

Commentaires:

Commentez...