Jamoussi répond à Fourati : « Je ne reçois de consignes de personne »

CP : Page Facebook Elyes Fakhfakh

Ce jeudi 30 janvier 2020, le chef du gouvernement désigné a décidé de recevoir des ministres du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes pour revenir notamment sur la situation sécuritaire dans le pays.

En effet, le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati, de la Justice et de la Défense par intérim Mohamed Karim Jamoussi et des Affaires sociales Mohamed Trabelsi ont été reçus aujourd’hui par Elyes Fakhfakh à Dar Dhiafa.

En marge de ces entretiens un « clash » de déclarations a eu lieu entre Hichem Fourati et Mohamed Karim Jammoussi au sujet des braquages et de l’insécurité, qui était visiblement, au cœur de ces entretiens tenus ce matin.

A l’issue de sa réunion avec le chef du gouvernement désigné, Hichem Fourati a appelé le ministère public à émettre des mandats de dépôt contre les personnes arrêtées dans le cadre d’affaires de droit commun, laissant présager implicitement que le ministère de la Justice est responsable en partie de la prolifération des formes d’insécurité en Tunisie.

Peu après, la réponse parvient du ministre de la Justice et de la Défense par intérim, qui assure que son ministère fait son travail convenablement et qu’il « ne reçoit de consignes de personne ».

Commentaires:

Commentez...