Un gouvernement composé de super-ministres et respectant la parité hommes-femmes !

Le nouveau chef du gouvernement, désigné par le président de la République promet de former un gouvernement restreint, homogène, compétent et sérieux et qui sera doté d’une forte volonté politique.

Jusqu’ici, ce ne sont que des déclarations qui n’engagent que la personne d’Elyes Fakhfakh, convaincu qu’il formera une équipe gouvernementale à la hauteur des espérances des Tunisiens.

Mais pourra-t-il, contrairement à Habib Jemli, tenir ses promesses ? D’abord sur le nombre de ministres qui composeront ce gouvernement ? Elyes Fakhfakh a démarré ses consultations avec les personnalités et partis politiques avec deux objectifs en tête, acquérir la ceinture politique essentielle pour la suite du parcours et surtout former un gouvernement restreint.

Ce gouvernement restreint devrait se limiter à une vingtaine de ministres dont certains s’occuperaient de plusieurs départements à la fois, contrairement à l’équipe d’Habib Jemli qui était composée de 28 ministres et 14 Secrétaires d’Etat. Des super-ministres ayant en charge plusieurs ministères !

Il devrait également se passer des ministres et secrétaires d’Etat proposés par Habib Jemli et devrait surtout respecter strictement la parité hommes-femmes, contrairement à Habib Jemli dont l’équipe n’était composé que de dix femmes dont six ministres.

Commentaires:

Commentez...