Matteo Salvini à une famille tunisienne : « Êtes-vous des trafiquants de drogue ? »

L’ancien ministre de l’Intérieur et candidat au poste de Premier ministre en Italie, Matteo Salvini est de nouveau au coeur d’une polémique. Cette fois-ci, le scandale concerne une famille tunisienne.

Dans une vidéo publié en direct sur Facebook, on voit le dirigeant d’extrême droite se balader dans un quartier de la banlieue de la ville de Bologne. Accompagné de plusieurs personnes, il décide de sonner à l’interphone d’un immeuble et de tomber sur une famille tunisienne !

Dès qu’il entend la voix d’un jeune homme répondant à l’interphone, Salvini lui demande s’il est vraiment un dealer de drogue et s’il pouvait monter chez eux. Ces accusations ont émané d’une dame de la région qui accompagnait le responsable et lui donnait des instructions.

Sans aucun respect des identités des personnes concernées ni de leur vie privée, on entend sur la vidéo les noms des personnes soupçonnées d’être des trafiquants de drogue.

Expliquant son action aux journalistes, le responsable italien a indiqué avoir reçu une plainte d’une dame vivant dans le quartier portant sur des soupçons autour de cette famille tunisienne.

« Il y a une plainte que la dame a faite et nous avons l’intention de la suivre. Je me suis dirigé vers la maison de cette famille et j’ai demandé au jeune homme s’il est trafiquant de drogue ou pas, mais il m’a répondu qu’il n’y avait personne dans la maison. Pourquoi ai-je fait ça ? Je l’ai fait en tant que citoyen « .

Les critiques et les réactions furieuses ne se sont pas limitées aux habitants du quartier, qui se sont montrés indignés par cette action. Des politiciens et des députés italiens ont eux aussi exprimé leur colère.

La représentante du Parti démocrate et sous-secrétaire au développement économique, Alessia Morani a qualifié Matteto Salvini de « scélérat » et « dangereux provocateur ayant dépassé toutes les limites ».

Notons que le jeune homme qui a répondu à l’interphone, prétendu trafiquant de drogue, est âgé de 17. « Par le passé, j’ai tout fait, mais maintenant je suis un jeune homme très ordinaire qui va à l’école », a-t-il déclaré à Salvini, confirmant dans une déclaration à Fanpage.it qu’il va porter plainte pour diffamation.

Commentaires:

Commentez...