Elyes Fakhfakh dispose de 30 jours pour former son gouvernement

Le compte à rebours a démarré depuis hier, lundi 20 janvier 2020 avec la désignation par le président de la République, Kais Saied, d’Elyes Fakhfakh en tant que chef de gouvernement chargé de former un gouvernement.

Selon l’article 89 de la Constitution, la personnalité qui aura pour mission de former le prochain gouvernement disposera d’un mois pour former son équipe et la présenter à l’Assemblée des représentants du peuple, soit la date limite du 18 février 2020.

Autant dire qu’Elyes Fakhfakh n’aura pas de temps à perdre pour entamer les concertation, choisir ses ministres, obtenir l’aval du président de la République et des partis et enfin obtenir la confiance de l’Assemblée des représentants du peuple.

Si Fakhfakh échoue, au même titre qu’Habib Jemli, l’article 89 de la Constitution, stipule que le Président de la République peut dissoudre l’ARP et appeler à l’organisation de nouvelles élections législatives dans un délai d’au moins 45 jours.

Commentaires:

Commentez...