Libye : La conférence de Berlin appelle à asseoir le cessez-le-feu

Crédit photo : Reuters

En marge de la conférence de Berlin sur la Libye, qui s’est tenue ce dimanche 19 décembre 2020, une déclaration finale a été publiée.

Les participants à la conférence de Berlin pour une sortie de crise en Libye, ont appelé, dans leur déclaration finale, à pérenniser la trêve, à arrêter les attaques contre les champs pétroliers, à former des forces militaires libyennes unifiées, et à respecter l’embargo sur les armes.

Cette conférence a vu la participation de l’Allemagne, des Etats-Unis, de la Russie, de la Grande-Bretagne, de la France, de la Chine, des Emirats arabes unis, de la Turquie, du Congo, de l’Italie, de l’Egypte, de l’Algérie, de l’ONU, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine et de la Ligue des Etats arabes, ainsi que des deux principaux rivaux du conflit, Fayez el-Sarraj et Khelifa Haftar.

Les participants ont appelé à asseoir le cessez-le-feu, à mettre un terme à toutes les actions militaires des belligérants, et se sont engagés à ne plus s’ingérer dans le conflit armé et dans les affaires intérieures libyennes, appelant toutes les parties internationales à leur emboîter le pas.

La déclaration finale a mis l’accent sur le rôle central des Nations-unis, sur l’appui de l’opération politique intégrale, et sur une réconciliation nationale.

Ils ont également incité au désarmement des différents groupes armés, et à en intégrer les membres dans les institutions civiles, militaires et sécuritaires libyennes. Ils ont appelé à la création d’une armée, et d’une police sous l’égide de l’autorité centrale.

Les signataires de la déclaration finale ont annoncé la formation d’un comité de suivi international, sous le parrainage des Nations-Unies, pour poursuivre la coordination au sujet des résultats de la conférence de Berlin.

Ils ont également appelé à la création d’un mécanisme de reconstruction de l’économie en Libye, sous l’autorité du gouvernement unifié, en réglant la situation dans les villes de Benghazi, Derna, Sebha, Syrte et Tripoli.

Commentaires:

Commentez...