Exit Jemli, place au gouvernement du président !

A partir de mercredi 15 janvier 2020, le président de la République, Kais Saied devra engager des consultations dans un délai de dix jours avec les partis politiques, les coalitions et les groupes parlementaires, en vue de charger la personnalité jugée la plus apte, qui s’attellera à former un gouvernement dans un délai maximum d’un mois.

Voilà ce que prévoit la Constitution après l’échec de Habib Jemli, son gouvernement ayant échoué, ce vendredi 10 janvier à obtenir la confiance du parlement en récoltant seulement 72 voix sur 109 requises.

Habib Jemli, candidat désigné par Ennahdha, avait été chargé, le 15 novembre 2019, de former le nouveau gouvernement et selon l’article 89 de la Constitution, il pouvait bénéficier de deux mois pour cette mission, mais l’Assemblée des représentants du peuple a décidé de ne pas valider ce gouvernement.

Le délai constitutionnel le 14 janvier, le Président de la République se devra donc d »engager des consultations en vue de charger une autre personnalité qui s’attellera à former un gouvernement dans un délai maximum d’un mois.

Commentaires:

Commentez...