ARP : Jemli, seul face aux critiques et accusations des députés

CP : ARP

Dans leurs interventions dans le cadre de la séance plénière consacrée ce vendredi 10 janvier au vote de confiance au gouvernement Habib Jemli, plusieurs députés issus de différents blocs parlementaires ont remis en cause l’indépendance du chef du gouvernement désigné.

Des députés, rejetant l’équipe proposée par le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, ont été unanimes à remettre en question l’indépendance de ce gouvernement comme l’avait promis Jemli.

Il est inadmissible que Jemli insiste sur l’indépendance des membres de son gouvernement alors que lui même est désigné par le mouvement Ennahdha, a déclaré le député du bloc Tahya Tounes, Mabrouk Korchid. Korchid a également critiqué les déclarations de Habib Jemli qui a dit compter sur des divisions au sein des blocs parlementaires pour faire passer son gouvernement, estimant que ces déclarations sont une « atteinte inacceptable à l’éthique politique ».

De son côté, le député du bloc démocratique, Zouheir Maghzaoui a estimé que le gouvernement proposé « est tombé au plus bas ». Si le gouvernement Jemli passe, on saura qu’on est revenu aux méthodes de l’achat des voix, a-t-il soutenu, cité par l’agence TAP. Maghzaoui a imputé la responsabilité du temps perdu au mouvement Ennahdha et à son candidat à la primature, affirmant que le mouvement Echaâb et le Courant démocrate ne sont pas à l’origine du retard pris dans la formation du gouvernement comme essaient de le faire croire Jemli et derrière lui Ennahdha.

La présidente du bloc du Parti destourien libre, Abir Moussi a rappelé que son parti a refusé l’invitation du chef du gouvernement désigné, à participer aux concertations pour la formation du gouvernement, « partant de la conviction que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les concertations menées pour la formation du gouvernement proposé ont duré deux mois, il en ressort un gouvernement en surnombre qui ne respecte pas la représentativité des régions et des secteurs ni le principe de parité entre les deux sexes ou encore les différentes catégories d’âge, a-t-elle déploré.

Commentaires:

Commentez...