Tunisie : Habib Jomli lâché par Ennahdha ?

Le sort du chef de gouvernement désigné, Habib Jomli est-il scellé ? Peut-on dire que son gouvernement est condamné avant d’avoir pu exister. Si l’on en croit Rached Ghannouchi, Ennahdha pense déjà à l’après-Jomli.

Dans une déclaration accordée à la radio Mosaique fm, le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a notamment indiqué, ce jeudi 9 janvier 2020, que si le gouvernement de Habib Jomli n’obtient pas le vote de confiance à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le président de la République choisira une personnalité unanime capable de rassembler tous les Tunisiens ».

Quant à une éventuelle démission d’Habib Jomli, Rached Ghannouchi a fait savoir que cette décision ne revenait qu’au principal concerné. Avant d’ajouter que Jomli a proposé un gouvernement de compétences alors qu’Ennahdha avait exigé un gouvernement politique.

En lisant entre les lignes, on décèle un certain agacement de la part de Rached Ghannouchi qui évoque déjà l’éventualité d’un gouvernement du président de la République et le fait que Habib Jomli ne se soit pas soumis aux indications d’Ennahdha pour un gouvernement politique.

Le conseil de la Choura d’Ennahdha qui se réunit en session extraordinaire, dans la soirée de ce jeudi 9 janvier devrait fixer Habib Jomli sur son sort.

Commentaires:

Commentez...