Safi Said : « Installés en Libye, les Ottomans dévoreront la Tunisie en trois jours »

CP : Présidence de la République

Dans une interview télévisée, le député Safi Said a sévèrement critiqué la position officielle de la Tunisie quant au dossier libyen affirmant que « le silence adopté est loin d’être la meilleure solution. ».

Revenant sur la récente visite du président turc Recep Tayyip Erdoğan en Tunisie, Safi Said a affirmé « qu’il est venu déclarer la guerre à la région ». « La position du président de la République est faible en ce qui concerne les déclarations du président turc et ses intentions. Il est clair qu’Erdogan a réclamé auprès de Saied des bases militaires, une facilitation d’accès aux territoires libyens ou autre chose de ce genre », a-t-il affirmé.

Said a expliqué dans ce sens que la Tunisie doit aligner sa position, quant au dossier libyen, sur celles des pays amis, comme l’Algérie et l’Egypte. « La Tunisie doit s’opposer à toute intervention étrangère en Libye, la solution de cette crise ne peut être que libyenne a-t-il affirmé.

Pour les Turcs, la Libye est extrêmement importante dans la mesure où il s’agit d’un grand pays riche en ressources humains et qui donne l’accès aux pays de l’Afrique Subsaharienne. « Erdogan n’enverra aucun soldat turc sur le sol libyen mais optera plutôt pour une armée de mercenaires et de combattants et de terroristes ». Et d’affirmer que la Turquie a déjà envoyé des milliers de combattants en Libye en préparation à la guerre qu’elle va mener.

Il a averti dans ce sens que si les forces turques parviennent à s’installer en Libye, ils ne s’arrêteront pas et la Tunisie pourra être la prochaine étape. « Une fois installés en Libye, les Ottomans s’empareront et dévoreront la Tunisie en trois jours », a-t-il même affirmé.

Commentaires:

Commentez...