Formation du gouvernement : Nabil Karoui vole au secours de Jemli ?

Dans un point de presse tenu ce dimanche 22 décembre à la lumière des derniers développements des négociations autour de la formation du gouvernement, le parti Qalb Tounes n’a pas écarté sa participation au gouvernement Jemli.

En effet, le parti a annoncé qu’il participera au prochain gouvernement, seulement si Habib Jemli renonce à une composition sur la base des quotas partisans.

 » Le parti répondra favorablement si Habib Jemli l’invite aux concertations sur la base d’un principe du parti, celui de refuser le quota partisan et d’engager des compétences » a pour sa part affirmé le dirigeant de ce parti Hatem Mliki.

Les deux partis Attayar et Echaab ont annoncé ce dimanche, avoir décidé de ne pas prendre part au prochain gouvernement.

Habib Jemli a réagi à ce nouveau rebondissement en annonçant que plusieurs autres scénarios existent pour la formation du gouvernement, et que les Tunisiens auront, la semaine prochain un nouveau gouvernement.

Le parti Tahya Tounes qui tient actuellement son conseil national prendrait également la même décision, ce qui mettra le chef du gouvernement désigné Habib Jemli dans une situation extrêmement délicate.

Pourtant,  Habib Jemli a annoncé, hier samedi, que « La réunion avec la coalition quadripartite composé d’Ennahdha, le Courant démocratique, Echaab et Tahya Tounès a permis de progresser dans les concertations et de se mettre d’accord sur tous les points ».

Jemli a précisé que les quatre partis consulteront dimanche leurs structures avant de proposer des noms lundi prochain lors d’une nouvelle réunion consacrée aux candidatures pour les postes ministériels.

Commentaires:

Commentez...