En Tunisie, les bandes du « chenguel » plus puissantes que les trois pouvoirs

Le citoyen lambda n’a plus que ses yeux pour pleurer. Humilié, écrasé par le coût de la vie, désespéré, le cadre moyen n’en peut plus. Il doit subir, toujours subir alors que les nouvelles nomenklaturas se la coulent douce.

Aujourd’hui, un citoyen s’est fait subtiliser sa voiture aux Berges du lac. De manière indue et selon des prétextes fallacieux. Probablement pour punir cette personne de circuler dans une voiture neuve.

Pauvres de nous! Voici le témoignage de ce citoyen.

« Ils ont traîné ma voiture neuve. Quand j’ai demandé des explications, il n’y avait aucun panneau interdisant. Ils m’ont répondu avec un sourire sarcastique, qu’il y a une loi en Tunisie, qu’il faut s’éloigner du virage de 3m25. Bienvenue au pays où la mafia du chenguel règne. Je suis vraiment effondré ! »

Pourquoi ainsi punir de simples citoyens ? Qui fait et qui applique les lois ? Faudrait-il abandonner ce pays pour recommencer à vivre ?

Et le pire c’est que cela recommencera demain et qu’il y aura d’autres victimes et qu’elles n’auront que leurs yeux pour pleurer.

La voiture a été saisie à cet emplacement

Commentaires:

Commentez...