25.9 C
Tunisie
lundi, octobre 25, 2021
Accueil National Tunisie-UE : L’Open Sky entrera en application fin février 2020

Tunisie-UE : L’Open Sky entrera en application fin février 2020

Après avoir signé, le 11 décembre 2017, la convention de l’Open Sky ou ciel ouvert, la Tunisie et l’Union européenne, l’accord de l’Open Sky devrait signé à la fin du mois de février 2020, a annoncé, ce mercredi 20 novembre 2019, Le ministre du Tourisme et ministre du Transport par intérim, René Trabelsi

Cet accord sera signé suite au règlement définitif de l’affaire du Brexit, le 31 janvier, a-t-il dit dans une déclaration sur les ondes de la radio Mosaique fm.

En mars dernier, le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, avait en effet révélé que tous les points relatifs à l’accord de l’Open Sky avaient été discutés avec l’UE et que sa mise en application restait tributaire de la décision européenne qui a été retardée par les procédures du Brexit.

En décembre 2018, Hichem Ben Ahmed, avait d’ailleurs annoncé que la Tunisie était prête techniquement à honorer ses engagements mais que l’UE était encore occupée à régler des problèmes au niveau de la nouvelle délimitation de l’espace aérien après la sortie de la Grande-Bretagne.

Lors de la visite officielle en Tunisie du président de la commission européenne, Jean-Claude Junker, en octobre 2018, le chef du gouvernement Youssef Chahed avait alors affirmé que la Tunisie était prête à activer l’Open Sky avec l’UE.

Cet accord qui concerne tous les aéroports du pays à l’exception de l’Aéroport international Tunis-Carhage, devrait générer des milliers d’emplois et stimuler le secteur vital du tourisme.

Plus récemment, lla faillite du tour-opérateur Thomas Cook, bien qu’elle ait considérablement nui aux hôteliers tunisiens, est venu relancer le débat sur l’accord de l’Open Sky. Sur fond de cette affaire, les hôteliers tunisiens réclament notamment la signature d’un accord d’Open Sky avec le partenaire européen qui autoriserait l’arrivée de compagnies low cost et réduirait la dépendance vis-à-vis des charters des voyagistes.

Commentaires:

Commentez...