De Ouardanine, Kais Saied adresse un message aux terroristes


La ville de Ouardanine, dans le gouvernorat de Monastir a été secouée par les déclarations d’un sécuritaire qui affirmé l’existence de plans terroristes visant la ville, mais aussi tout le pays.

Des propos partagés sur les réseaux sociaux, ont fait polémique et une enquête a été ouverte par le ministère de l’Intérieur, mais aussi par le parquet à cet effet.

Dernier rebondissement, alors que tous les regards se dirigeaient vers le parlement où la séance inaugurale de la deuxième législature a eu lieu, le président de la République Kais Saied s’est déplacé hier, lui-même, à Ouardanine où il a tenu à adresser un message aux terroristes.

Kais Saied a déclaré que « les tentatives des terroristes seront toujours désespérées et méprisables non seulement à Ouardanine mais également dans toutes les régions du pays ».

Le président de la République a assuré dans le même ordre d’idées que l’Etat ne pourra pas être ébranlé par les terroristes qui le menacent. « La lutte émanera, en cas de besoin, et plus qu’ils ne pourraient l’imaginer, de la volonté du peuple qui ne pliera pas face à cette menace et grâce aussi à la vigilance des forces armées et des forces de sécurité intérieure », a souligné Kais Saied.

Lors de son déplacement à Ouardanine, le chef de l’Etat a pris connaissance de la situation dans la région et rencontré plusieurs cadres dont le gouverneur de Monastir, le directeur du district de la sûreté nationale, le directeur du district de la Garde nationale et le maire de Ouardanine.

Commentaires:

Commentez...