La Marsa : Les raisons de la démission de Slim Meherzi

Le maire démissionnaire de la Marsa, Slim Meherzi, a accusé les autorités d’être responsable de l’annulation d’investissements chinois potentiels.

Invité sur Shems fm, Meherzi a expliqué, ce jeudi 31 octobre 2019, que le président de la Chambre tuniso-chinoise l’avait contacté fin 2018 pour l’informer que des investisseurs chinois se rendraient en Tunisie, mais qu’aucune partie officielle ne comptait les accueillir.

Il a poursuivi indiquant avoir rencontré ces hommes d’affaires et leur avoir parlé de la ville de La Marsa, les appelant à considérer investir en Tunisie.

Une visite en Chine devait par la suite avoir lieu, ajoute Meherzi, qui indique avoir reçu, entre-temps, un document du ministère des Affaires locales et de l’Environnement lui demandant d’expliquer les raisons de cette visite.

Il a souligné que la lettre du ministère avait été livrée le 3 juillet 2019 alors que le voyage avait été programmé le 5 juillet, soulignant que le but de cette visite était d’attirer des investisseurs chinois en Tunisie.

Slim Meherzi a confirmé que le projet a échoué à cause des autorités centrales qui n’ont pas procédé au choix du terrain du projet.

Commentaires:

Commentez...