Le mouvement Echaab préconise la formation du gouvernement sous la supervision de Kais Saied

Hier, mercredi 23 octobre 2019, le nouveau président de la République, Kais Saied a été investi. Plus-tard, dans la soirée, il a reçu à sa résidence privée, une délégation du mouvement Echaab composée de son secrétaire général, Zouheir Maghzaoui et du membre de son bureau politique, Salem Labiadh, pour le « féliciter après son investiture », selon un communiqué du parti.

Si l’entretien a surtout porté sur « la situation générale dans le pays, les problèmes et les dossiers sur la scène nationale, l’approche du mouvement Echaab pour l’action parlementaire et gouvernementale, et la relation avec l’institution de la présidence », il n’en est pas moins que cette visite s’inscrivait surtout dans une démarche liée à la formation du prochain gouvernement.

Le mouvement Echaab, qui a remporté 16 sièges aux élections législatives, a récemment présenté une proposition aux partis, pour la composition d’un « gouvernement du Président ». En d’autres termes il propose que Kais Saied nomme le chef du gouvernement, conformément à la Constitution, si Ennahdha ne parvient pas à constituer un gouvernement.

Cette solution permettrait à ce que la formation du gouvernement sous la supervision du président de la République facilite le travail de ce dernier.

Commentaires:

Commentez...