Ridha Jaouadi met en garde contre un complot visant les « révolutionnaires »

« Ils peuvent provoquer une violente agression contre des journalistes ou des syndicalistes pour semer le chaos et porter atteinte à la révolution des urnes », a mis en garde, dans une publication Facebook, le nouveau député du collectif Al-Karama, Ridha Jaouadi.

En effet, s’exprimant sur son compte Facebook, le député de la circonscription de Sfax 1 a mis en garde contre un tel complot visant le courant révolutionnaire.

Pour lui il est important de rester vigilant et ne pas tomber dans le piège des provocations pour ne pas transformer « les corrompus en victimes ».

Le très controversé imam Ridha Jaouadi, tête de liste de la coalition Al-Karama sur la circonscription de Sfax 1, a réussi à gagner un siège au parlement.

Ridha Jaouadi était imam à la mosquée Sidi Lakhmi à Sfax. En 2015, il a été révoqué et arrêté dans le cadre d’une affaire, intentée par le ministère des Affaires religieuses relative à la collecte illégale de fonds, mais aussi pour son discours radical, alors que le pays traversait une phase difficile en raison des attaques terroristes qui secouaient plusieurs villes.

En effet, 82 députés avaient signé, en juillet dernier 2015, une pétition pour son limogeage, estimant qu’il présentait un danger pour la sécurité du pays à cause de son discours, jugé extrémiste et défiant la loi.

Commentaires:

Commentez...