Nouveau gouvernement : Ennahdha invite la coalition Al Karama aux négociations

Seifeddine Makhlouf, porte-parole de la coalition Al Karama, a déclaré qu’Ennahdha a officiellement invité son parti à entamer des négociations sur la formation du prochain gouvernement.

« Al Karama ne représentera une réserve pour personne, et ne sera ni au pouvoir ou à l’opposition jusqu’à la fin des négociations », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Tunis.

Présentant son bloc parlementaire, Makhlouf a expliqué que sa campagne électorale avait été lancée principalement par les médias sociaux et qu’il cherche à « transférer la sensibilisation de Facebook au Parlement ».

Il a souligné que l’émergence de la coalition Al Karama était « un exploit surprenant pour les Tunisiens », et que son parti œuvrera pour « liquider » l’héritage du colonialisme, « qui n’est pas encore éliminé ».

« Nous demanderons formellement à la France de s’excuser auprès de la Tunisie pour ses crimes perpétrés à l’époque coloniale et après, et de réparer ce qui peut être réparé », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...