Karoui à Ghannouchi : « Je refuse de m’allier avec Ennahdha, soupçonné de terrorisme »

Depuis sa prison, et juste après avoir su que sa nouvelle demande de libération a été refusée, le candidat au deuxième tour de la Présidentielle, Nabil Karoui a adressé une lettre au chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi dans laquelle il l’accuse, explicitement, d’avoir orchestré son arrestation.

En effet, publiée hier mardi 1er octobre sur sa page Facebook, Nabil Karoui a affirmé, dans ce sens, qu’il a refusé de s’allier avec parti Ennahdha pour son éventuelle implication dans des affaires de terrorisme, d’assassinats politiques, d’envoi de jeunes dans des zones de conflit…

Il s’étonne du fait que Ghannouchi l’attaque en sa personne et à travers lui, les centaines de milliers d’électeurs qui ont voté pour lui et pour son parti.

Karoui étaye en effet son refus catégorique de s’allier avec le parti islamiste en citant notamment le dossier de l’appareil sécuritaire secret d’Ennahdha.

Commentaires:

Commentez...