Le ras-le-bol d’une électrice : Marre des candidatures opportunistes

Voici la voix d’une Tunisienne qui, comme des millions d’autres, avoue sa perplexité à la veille des échéances électorales.

C’est vrai que pour beaucoup de citoyens, il est difficile de retenir colère et parfois désillusion. Et au fond, cela vaut mieux que cultiver l’indifférence.

Voici les propos d’une citoyenne tels qu’exprimés sur les réseaux sociaux. Ils sont à la fois éloquents et exemplaires de ce qui traverse l’opinion à l’heure actuelle.

« Tous ceux qui se présentent a ces législatives, le font par pur opportunisme. Ils ont vu comment les prédécesseurs ont profité et se sont remplis les poches en ne travaillant pas, donc chacun se dit pourquoi pas moi.

La Tunisie et les Tunisiens sont le dernier de leur souci. Ils se présentent dans des listes et circonscriptions alors que personne ne les connaît.

Il y en a même qui n’y ont jamais mis les pieds. Jamais la politique n’est tombée aussi bas. Attendons les présidentielles ! Nous allons en voir aussi de toutes les couleurs. L’opportunisme bat son plein ».

Il s’agit bien sûr d’éviter toute généralisation abusive. Toutefois, le comble ne serait-il pas un candidat parachuté dans une circonscription où il n’a jamais mis les pieds puis qui, élu, ne mettra que rarement les pieds au Parlement ?

A bons entendeurs, la République outrée !

Commentaires:

Commentez...