L’ISIE entame la réception des demandes de candidatures pour les législatives

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a entamé, ce lundi 22 juillet 2019, la réception des demandes de candidatures pour les élections législatives prévues le 6 octobre prochain.

Cette opération se déroule conformément aux dispositions de la loi actuelle relative aux élections et aux référendums après la non-promulgation par le président de la République des amendements apportés à la loi organique relative aux élections et référendums, votée par l’ARP le 18 juin 2019.

Parmi les conditions à remplir pour se porter candidat aux élections législatives, il faut être âgé(e) d’au moins vingt-trois ans révolus à la date de la candidature, ne pas être soumis à une forme quelconque de privation prévue par la loi, autrement dit ne pas être militaire ou avoir été condamné pour obtention d’un financement étranger pour la campagne électorale ou pour une peine supplémentaire interdisant le droit de vote.

Les candidatures ne sont pas acceptées si les candidats sont des magistrats, des chefs de missions ou ayant des postes diplomatiques et consulaires, des gouverneurs, des premiers délégués, des secrétaires généraux des gouvernorats, des délégués et des chefs de secteurs.

Le 6 août est le dernier délai de l’annonce des listes préliminaires validées pour les législatives. Quant aux recours, ils seront acceptés dans un délai de 22 jours au maximum y compris les vacances.

Commentaires:

Commentez...