Tunisie : Opérations de ratissage sécuritaire à la Cité Intilaka

La découverte de 10 kg d’explosifs, ce mercredi 3 juillet au sein de la mosquée Al Ghofrane à la Cité Intilaka a conduit à un déploiement sécuritaire impressionnant à ladite cité et à El Omrane Supérieur.

La découverte des explosifs a été faite dans le cadre de l’enquête sur les deux attentats du 27 juin à la rue Charles de Gaule et El Gorjani et après les interrogatoires avec des suspects arrêtés après ces deux attentats.

Le dispositif de sécurité d’hier soir a été accompagné d’opérations de ratissage après la découverte des explosifs et les unités sécuritaires ont même lancé, rapporte l’agence TAP, une chasse à plusieurs éléments terroristes dans la cité après avoir observé des mouvements suspects dans la zone, selon des sources de sécurité.

Tirs de somation et arrestations

Deux extrémistes activement recherchés par les services sécuritaires et judiciaires pour implication dans des affaires liées au terrorisme ont d’ailleurs été arrêtés.

Les deux individus ont d’abord refusé de s’arrêter, alors qu’ils étaient à bord d’une moto à la Cité Ibn Khaldoun. Une course poursuite s’en est suivie avant que les forces sécuritaires décident de procéder à des tirs de sommation, ce qui a mené à leur arrestation.

Les téléphones portables des deux suspects contenaient des vidéos d’apologie au terrorisme et après consultation du ministère public, ils ont été maintenus en état d’arrestation.

Commentaires:

Commentez...