Migrants et réfugiés : Médenine lance un cri d’alerte

Photo d’illustration. CP : AP

« La question des réfugiés et des migrants ne relève pas de la responsabilité de la République tunisienne et tous les pays doivent assumer leur responsabilité », a déclaré le Chef du gouvernement Youssef Chahed.

Ce dernier a assuré qu’il présidera prochainement une réunion avec les ministres des Affaires étrangères et des Affaires sociales, ainsi que le gouverneur de Médenine, pour examiner le problème et éviter que le pays ne se retrouver face à une situation difficile ne pouvant se permettre un afflux massif d’expatriés.

Cette déclaration vient en réponse aux craintes exprimées par le gouverneur de Médenine, Moncef Ben Yemna, et les habitants et les différentes composantes de la société civile de la région  face aux afflux de migrants irréguliers, dénonçant que le gouvernorat ne devienne un centre d’accueil à ciel ouvert.

« Avec chaque opération de sauvetage des migrants en mer, les habitants s’opposent et demandent l’appui des efforts de la région qui devient aujourd’hui incapable de mener le travail humanitaire comme il faut », ajoute-on.

Commentaires:

Commentez...