Site archéologique de Carthage : L’UNESCO « avertit », à nouveau, la Tunisie!

Illustration

Le comité du patrimoine mondial de l’UNESCO vient, ce mercredi 3 juillet, de prendre sa décision sur la protection du site archéologique de Carthage. « Tout en saluant les efforts de la Tunisie, il l’invite à faire le nécessaire en vue d’achever de se conformer aux recommandations de l’UNESCO », a indiqué dans ce sens, l’Institut National du Patrimoine.

Ceci pourrait être compris comme étant un nouvel avertissement de l’UNESCO, après celui élaboré en juillet 2018, adressé à la Tunisie pour protéger ce site qui figure sur la liste mondiale du patrimoine.  » L’UNESCO appelle la Tunisie à adopter et mettre en œuvre le plan de protection et de mise en valeur du bien, et à préparer un plan de présentation et un plan de gestion du tourisme qui empêcheront la prolifération informelle du commerce au sein du bien, notamment sur la Place de l’UNESCO et autour des bains d’Antonin. Ainsi que de mettre en œuvre une stratégie archéologique et de conservation du bien et coordonner les structures de gestion et de préservation du bien, et les rôles des différentes parties prenantes concernées » avait appelé l’UNESCO.

« Le comité du patrimoine mondial demande en outre à l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations , les projets d’étude et de mise en valeur du cirque romain et de l’étude et des recherches archéologiques et de la stratégie de conservation du bien Les évaluations d’impact (HIE), avant que des décisions irréversibles ne soient prises, pour examen par les organisations consultatives » a-t-on averti.

L’UNESCO avait également fixé un ultimatum à l’Etat tunisien pour élaborer rapport actualisé sur l’état de conservation du bien. «Le comité du patrimoine mondial demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2019, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 44e session en 2020 ».

Commentaires:

Commentez...