CNSS : Daimi révèle des documents sur le « non remboursement des dettes de l’UGTT »

Imed Daimi

Le conflit entre le député Imed Daimi et l’Union Générale Tunisienne du Travail ne fait que commencer. Dernier rebondissement, le député a organisé une conférence de presse pour révéler ce qu’il appelle des documents sur  » le non remboursement des dettes de l’UGTT auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

En effet, lors d’une conférence de presse tenue, ce mercredi 3 juin, à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) Daimi a révélé des documents qui « apportent la preuve que l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) n’a pas remboursé ses dettes envers la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) », rapporte l’agence TAP.

Daimi a déclaré que, « selon un audit interne de la CNSS, les dettes de la caisse sociale, depuis 2014, a atteint 18 millions de dinars, accusant l’ancien ministre des Affaires sociales d’avoir tenté de trouver un règlement avec l’UGTT d’une façon illégale ».

Il a estimé qu’une connivence existait entre l’ancien ministre des Affaires sociales et la direction générale de la CNSS, pour permettre à l’UGTT de « se soustraire » au remboursement de ses dettes, ajoutant que le chef du Gouvernement avait fait bénéficié l’UGTT d’une aide financière annuelle d’une valeur de 8 millions de dinars, prélevée sur un compte du trésor public « qui fait office d’une caisse noire », selon lui, en l’absence de tout contrôle financier et sans prendre en considération les arriérés de l’UGTT ».

Notons que ces accusations sont réfutées par le secrétaire général adjoint de l’UGTT chargé du secteur privé, Mohamed Ali Boughdiri qui a indiqué que « l’UGTT est déchargée de toutes ces prétendues dettes ».

Rappelons-le, le secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Abdelkrim Jrad avait réagi aux accusations portées contre la Centrale syndicale par Imed Daïmi et a indiqué que « l’UGTT allait porter plainte contre le député Imed Daïmi, pour fausses allégations ».

Selon lui, Imed Daïmi doit présenter des preuves pour justifier ses dires. De son côté, le député a annoncé avoir présenté toutes les preuves confirmant ses soupçons.

Imed Daïmi a annoncé, il y a une semaine avoir porté plainte contre l’UGTT et a indiqué s’être rendu au pôle judiciaire financier pour déposer une plainte en rapport avec les dettes de la Centrale syndicale envers la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Commentaires:

Commentez...