Aymen Smiri, la tête pensante des deux attentats de Tunis

Le porte-parole du pole judiciaire antiterroriste, Sofiene Seliti, a donné des détails sur le terroriste Aymen Smiri, qui s’est fait exploser mardi soir à Cité Intilaka, après avoir été encerclé par les unités sécuritaires.

Dans une déclaration à Radio Diwan FM, Seliti a déclaré que cet élément terroriste était la tête pensante des deux récents attentats terroristes perpétrés à la rue Charles de Gaulle et au parking du siège de l’unité antiterroriste d’El Gorjani, jeudi dernier.

Seliti a ajouté que le terroriste avait l’intention de cibler des unités de la Garde nationale à l’intersection d’El Nogra avec des produits explosifs en sa possession et non avec une ceinture d’explosive.

Rappelons que ce matin, le porte-parole du ministère de l’Intérieur Sofiene Zaag, le terroriste abattu planifiait un attentat terroriste.

Le ministère de l’intérieur avait lancé un avis de recherche contre l’élément terroriste Aymen Ben Habib Ben Khdhiri Smiri.

Né le 19 mars 1996, il résidait au quartier d’Ibn Khaldoun, à Tunis.

Commentaires:

Commentez...