800 mille dollars pour faire chuter Youssef Chahed

Des révélations faites par René Trabelsi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat dans une interview accordée au journal La Presse et publiée ce lundi 24 juin 2019 sur l’affaire des pages Facebook israéliennes visant le chef du gouvernement Youssef Chahed, nous renseignent un peu plus sur ce qui se trame.

D’après René Trabelsi, « une société basée en Israël n’ayant pas le droit d’avoir une activité en Israël, reçoit des bons de commande pour un objectif bien précis et agit selon la demande ».

Selon lui, celui qui a signé le bon de commande « ne peut être que tunisien, mais pris en charge financièrement par une partie étrangère. 800 mille dollars ont été payés et le bon de commande a été émis par des Tunisiens qui veulent faire chuter ce gouvernement », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « J’ai entendu dire que celui qui est derrière cette affaire a commandé une dictature pour la Tunisie. Cette société peut le faire, elle l’a fait ailleurs, elle s’est mêlée à des élections en Afrique et même à celle de Mme Clinton ».

Le ministre explique que cette société israélienne est réputée et ses agents sont même capables de détruire une carrière politique.

Les révélations du ministre se basent sur l’enquête réalisée par les quotidiens Le Monde et le Figaro.

Commentaires: