Sa famille tuée dans l’attentat de Nice, le Tunisien Tahar Mejri décède de « tristesse »

Tahar Mejri, le Tunisien ayant perdu son épouse Olfa et son enfant Kilian, lors de l’attentat de Nice en 2016 est décédé, annoncent les médias français.

Le groupe Facebook Mémorial des Anges a annoncé la triste nouvelle indiquant qu’il était décédé à cause de la perte de sa famille et sa souffrance durant ces dernières années.

« Mourir d’aimer…. C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Tahar Mejri 42 ans, papa de Kylan Mejri décédé le 14 juillet 2016. Toutes nos pensées, notre affection et notre soutien à sa compagne Rachel qui malgré tout son amour n’a pas réussi à le sortir de son indicible souffrance », lit-on sur le poste du groupe.

« Il n’allait pas bien. J’ai tout fait pour apaiser ses souffrances. Je n’ai pas réussi… » explique sa compagne Rachel à Nice-Matin.. « Au début, il se laissait aller. ça a été dur de le relever. Puis on s’est aimés. Ces derniers temps, je l’ai senti fatigué. La semaine dernière, il m’a dit: “Rachel, j’ai fait un rêve. Olfa m’a téléphoné. Elle dit que Kylan pleure son papa, qu’elle ne peut plus le tenir. Qui il faut que je vienne. »

La police enquête sur les causes de la mort de Tahar, et la thèse du suicide n’a pas encore été ni confirmée ni démentie, rapporte la même source.

Commentaires: