Villages SOS : Seulement 340 mille dinars collectés

Illustration

On espérait mieux, mais malheureusement la campagne de collecte de dons en faveur des villages SOS d’enfants n’a permis de collecter que la somme de 340 mille dinars.

Selon le directeur de l’association SOS Villages d’enfants, 170 mille Tunisiens ont envoyé des SMS pour faire des dons au profit des enfants, mais selon ses dires, la somme collectée ne permet pas de gérer ces espaces.

Le directeur, qui s’est exprimé sur les ondes de Mosaïque FM,  a estimé dans ce sens que l’association espère collecter la somme de 3 millions dinars, pour pouvoir mener à bien sa mission.  Il a rappelé dans ce sens que le service SMS est toujours opérationnel et prendra fin d’ici trois mois.

Pourtant, hier, l’association tunisienne SOS villages d’enfants s’est engagée à rouvrir une dizaine de maisons, a fait savoir le directeur national de l’association, Fethi Maaoui, dans un communiqué publié hier mercredi 5 juin.

Cette action fait suite à la décision annoncée par le chef du gouvernement, lors de la visite qu’il a effectuée au village SOS Ghammarth, à la vielle de l’Aïd El Fitr. Au cours de cette visite, il a annoncé que l’Etat accordera à l’association le montant de la subvention qui lui était attribuée par la Fédération internationale des villages d’enfants SOS, soit l’équivalent de 3 millions de dinars, rapporte l’agence TAP.

Pour aides ces enfants, il suffit d’envoyer un SMS sur le 85510 pour tous les opérateurs. Ce service, qui a démarré samedi 1er juin, s’étalera, en effet, sur trois mois.

Le SMS coûte 2,125 millimes répartis comme suit : 1700 millimes versés pour le compte des villages SOS et 425 millimes versés dans les caisses de l’Etat en tant que TVA et de redevance sur les communications. Mais le chef du gouvernement s’est engagé à ce que ces taxes soient destinées également aux villages SOS.

Les quatre villages d’enfants SOS à Gammarth, Akouda (Sousse), Siliana et Mahrès (Sfax) connaissent de grandes difficultés financières, suite à la décision de la Fédération internationale des villages d’enfants SOS de retirer son soutien financier.

Conscients de ce fait, plusieurs internautes avaient lancé sur les réseaux sociaux un appel pour consacrer la zakat de l’Aid Al-Fitr pour cette année à ces centres qui prennent en charge les enfants sans soutien familial.

Commentaires: