Dissolution du bloc parlementaire du Front Populaire

Haykal Belgacem, Ayman Aloui, Ziad Lakhdar, Chafik Ayadi, Abdelmonem Belanes, Fathi Chamkhi, Mourad Hemaidi, Manji Rahoui et Nizar Amami, les neuf députés démissionnaires du bloc parlementaire du Front populaire, ont confirmé, dans la soirée du lundi 3 juin 2019 leur décision de quitter le bloc FP à l’ARP prise le 28 mai dernier.

Ils avaient jusqu’au 3 juin pour revenir sur leur décision, ce qui n’a été fait. De facto, les neuf députés du bloc parlementaire du Front populaire qui compte quinze membres, ont officiellement démissionné et le bloc est dissout à l’expiration des délais.

Au regard de l’article 38 du règlement intérieur du Parlement si le nombre de députés d’un bloc est inférieur à sept députés, il est automatiquement, le bloc parlementaire est automatiquement dissout.

Les députés démissionnaires considèrent « qu’aucune réaction positive n’a été enregistrée pour préserver l’unité du Front populaire » et ont déploré qu’une semaine après le dépôt des démissions le porte-parole officiel du Front, Hamma Hammami, « continue de se taire et a refusé de répondre aux nombreux appels en faveur de la tenue du Conseil central du Front populaire dans les meilleurs délais ».

Commentaires:

Commentez...