Tunisie : Une cinquantaine de candidats à l’émigration irrégulière interpellés

Photo d’illustration

Entre mardi 7 et mercredi 8 mai 2019, la garde nationale a interpellé une cinquantaine de candidats à l’émigration clandestine à travers tout le pays.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué qu’une patrouille mixte relevant du district de la Garde nationale de Médenine avait surpris 7 individus de différentes nationalités africaines qui étaient sur le point de franchir, clandestinement, la frontière avec la Libye.

Les personnes en question ont été placées en garde à vue avant de les transférer au Croissant rouge de Médenine.

A Nabeul, une patrouille mixte relevant de la Garde maritime a arrêté 7 individus qui avaient planifié le franchissement des frontières maritimes depuis Kélibia.

Ils ont été transférés à la brigade de renseignements maritimes de la Garde nationale de la région pour poursuivre l’enquête.

Une autre patrouille relevant de la brigade des recherches et d’investigation de la Garde nationale à Jbeniana (gouvernorat de Sfax) a interpellé 16 individus de différentes nationalités africaines au niveau des côtes d’El Amra. Ils ont reconnu avoir planifié de prendre le large pour atteindre les cotes européennes.

Quinze subsahariens clandestins ont été, par ailleurs, appréhendés, dans la nuit de mardi à mercredi, par une unité de la garde nationale de Ben Guerdane, alors qu’ils tentaient de s’infiltrer clandestinement dans le territoire tunisien.

Commentaires:

Commentez...