Librairies de la médina de Tunis : Al Atika, Al Manar, Ennajah et les autres

Dans le temps, il existait plusieurs librairies dans la médina de Tunis. Concentrées dans la rue des Libraires, non loin de la mosquée Zitouna, ces librairies étaient spécialisées dans le livre juridique, notamment dans le domaine du droit musulman.

Certaines de ces librairies ont également contribué à l’histoire littéraire de la Tunisie en accueillant des cénacles et des écrivains. Par exemple, Mhamed Marzougui était un habitué de la librairie qui jouxtait la midha de la mosquée Zitouna.

Dans ce tissu de librairies, « Al Atika » de Mohamed Ali El Asly a longtemps constitué un repère pour les lettrés.

Cette librairie existe toujours et se trouve à la rue Jemaa Zitouna. Elle rassemble encore intellectuels et lettrés.

Elle a encore une longue tradition, à l’image des librairies Moalla et Annabi qui se trouvaient respectivement rue Sidi Ben Arous et place Bab Souika.

Parmi ces librairies, Ennajah de Hédi Abdelghani occupe une place à part car elle se trouvait dans le centre-ville européen, avenue de France. De même, la librairie El Manar de Bab Djedid a compté parmi les exemples historiques de nos librairies.

Commentaires:

Commentez...