Libye : Plus de 200 morts en deux semaines de combats

Illustration

Dans la banlieue sud de Tripoli de violents combats opposent depuis le 4 avril les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, à l’ANL autoproclamée du maréchal Haftar, l’homme fort de l’est libyen qui veut s’emparer de la capitale.

En seulement 15 jours de combats, plus de 200 personnes, dont des civils, ont été tuées sous les bombardements et échanges de tirs entre les deux forces opposées.

Hier une nouvelle donnée a bouleversé la scène, et aura certainement des répercussions sur terrain: Le soutien américain à l’homme fort de l’Est libyen.  » L’annonce tardive d’un contact direct entre Donald Trump et le maréchal Khalifa Haftar pendant son offensive sur Tripoli clarifie un jeu international dans lequel Washington et Moscou apparaissent sur un même bord, au risque de marginaliser l’ONU en Libye », explique pour sa part, l’agence AFP.

Commentaires:

Commentez...