Un diplomate tunisien de l’ONU en détention depuis son arrivée à Tunis

Moncef Kartas

L’affaire fait grand bruit dans les coulisses de l’ONU qui s’active à connaître les raisons de l’arrestation de Moncef Kartas, un fonctionnaire de l’ONU chargé d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes frappant la Libye.

Qui est Moncef Kartas ? C’est un haut fonctionnaire de l’ONU faisant partie du Groupe d’experts du Comité du Conseil de sécurité des Nations Unies créé par la résolution 1973 (2011) concernant la Libye.

Ce spécialiste dans la gouvernance du secteur de la sécurité, la sécurité des frontières, la réduction de la violence armée et la transformation des conflits dans des contextes fragiles, est détenu depuis son arrivée à Tunis, mardi 26 mars 2019.

Interpellé, il a été conduit à la Brigade d’El Gorjani. Depuis, le bureau de l’ONU à Tunis, tente de connaître les raisons de cette arrestation. « Un fonctionnaire de l’ONU, chargé d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes frappant la Libye, est en détention depuis mardi en Tunisie », a indiqué l’ONU, ce vendredi 29 mars.

Un porte-parole de l’ONU à précisé à l’AFP, que Moncef Kartas, a été arrêté à son arrivée à Tunis alors qu’il bénéficiait d’une immunité diplomatique en tant qu’expert mandaté par l’ONU.

Moncef Kartas est surtout le co-signataire d’un rapport élaboré par un groupe d’experts en 2017 que « des armes et des munitions continuent d’être livrées à différentes parties belligérantes (en Libye), avec l’implication d’Etats membres » de l’ONU.

Affaire à suivre !

Commentaires:

Commentez...