La tombe du poète Seghair Ouled Ahmed vandalisée et profanée

Des personnes non identifiées ont vandalisé et profané, dans la soirée de mercredi 27 mars 2019, la tombe du poète Seghair Ouled Ahmed.

C’est dans un post alimenté de photos et publié ce jeudi sur sa page Facebook, que Mohsen Marzouk, président du mouvement Machrou Tounes a rapporté le crime.

« L’attaque contre la tombe du poète Ouled Ahmed hier est un crime qui doit faire l’objet d’une enquête et être puni de la peine la plus sévère », a-t-il écrit sur sa page facebook.

Le poète tunisien Sghaier Ouled Ahmed est décédé le 5 avril 2016, à l’hôpital Militaire de Tunis à l’âge de 61 ans après un long combat contre la maladie.

Né en 1955 à Sidi Bouzid, sa poésie dit le désenchantement, les peines et l’esprit de liberté et de révolte de toute une génération.

Sghaier Ouled Ahmed a publié plusieurs recueils : « Nashîd al-ayyâm al-sitta (Cantiques des six jours) » ; « Lakinnanî Ahmad (Pourtant mon nom est Ahmad) » ; « Laysat lî mushkila (Je n’ai pas de problème) » ; « Janûb al-mâ’a (Le Sud de l’eau) » ; « Tafâcil (Détails) » ; « Al-Wasîyya (Testament) », etc.

Commentaires:

Commentez...