« Sayyeb el Mouled » : La HAICA censure une vidéo de Sabra FM

Le premier tour de l’élection présidentielle, fixé au 10 novembre 2019, continue de susciter la polémique. Après une vague de réactions, issue notamment des réseaux sociaux et de certains partis politiques, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) s’est vue dans l’obligation d’intervenir.

La HAICA explique, dans un communiqué publié ce mercredi 27 mars 2019, avoir retiré une séquence vidéo de la page officielle de la radio Sabra FM dans laquelle des habitants de Kairouan lancent la campagne « Sayyeb el Mouled » (Lâchez le Mouled).

Cette vidéo, éditée sur la page Facebook de la radio a été jugée « anti-républicaine » et anti-démocratique ». Dans son communiqué, la HAICA explique que cette vidéo « s’oppose aux valeurs de la République et aux principes de la démocratie sur la base des déclarations de citoyens appelant au boycott des élections ». Dans cette vidéo, les intervenants appellent au report du 1er tour des élections présidentielles.

L’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), refuse toujours de changer la date des élections présidentielles malgré les nombreux appels de partis politiques à l’instar de Machrou Tounes, Ennahdha, Al-Mahabba, et Al-Joumhouri, et des activistes de la société civile.

Nabil Baffoun, président de l’ISIE, a indiqué, ce mercredi 27 mars 2019, que le conseil de l’instance se réunira vendredi prochain afin d’examiner la possibilité de changer la date du 1er tour de l’élection présidentielle.

le 23 mars dernier, Nabil Baffoun, avant pourtant annoncé que cette date ne changera pas, bien qu’elle coïncide avec la célébration de la fête du Mouled. Il avait souligné que l’instance œuvre à trouver des formules et des arrangements permettant le succès des deux événements au cours de la même journée.

Rappelons que suite à l’annonce officielle de la date de l’élection présidentielle, la Fondation Kairouan avait réagit, indiquant que cette date coïncide avec la fête du Mouled.

Le 13 mars, le comité du festival de la fête du Mouled à Kairouan avait appelé, de son côté, l’ISIE à modifier la date du 10 novembre pour le premier tour des élections présidentielles, pour les mêmes raisons.

Le comité avait confirmé l’impossibilité d’organiser les élections présidentielles à Kairouan le jour de la fête du Mouled en raison du mouvement important observé par la ville avec l’afflux de milliers de visiteurs qui nécessite une présence sécuritaire importante.

Commentaires:

Commentez...