Toutes les lettres postales, dorénavant dirigées vers le centre de tri de la capitale

Le secrétaire général de la fédération générale de la poste, Habib Mizouri, qu’il est désormais nécessaire de protéger les agents de la poste contre tout danger, en leur assurant le matériel logistique nécessaire dans les centres de tri.

Ceci vient quelques jours après la découverte de 19 lettres contenant des substances toxiques destinées à des hommes politiques, des professionnels des médias et des syndicalistes.

Toutes les lettres postales seront, dorénavant, dirigées vers le centre de tri de la capitale, a-t-il ajouté sur Mosaique fm.

Concernant les lettres empoisonnées, Mizouri a suggéré qu’elles étaient distribuées par des sociétés de distribution privées opérant illégalement.

Rappelons que le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, a indiqué que la vigilance des unités de sécurité a permis d’éviter une catastrophe si jamais ces lettres avaient été reçues par les destinataires, indiquant que le mode opératoire d’utilisation de messages empoisonnés représente une première dans l’histoire de la Tunisie.

Commentaires:

Commentez...