La Tunisie doit développer la qualité de ses investissements et non le volume, selon Zied Ladhari

Le ministre tunisien de Développement, de l’Investissement et de Coopération internationale, Zied Ladhari, a déclaré que la Tunisie doit développer la qualité de ses investissements, et non le volume.

Le ministre a indiqué que les gouvernements successifs ne se préoccupaient que du volume des investissements sans prendre en considération la qualité qui se base sur l’appréciation des compétences, le développement d’entités et la stimulation de l’intégration au sein des chaînes de valeur internationales.

« Pour atteindre cet objectif, nous travaillerons sur l’identification de mécanismes ne prenant pas en compte les aspects quantitatifs tel que le coût de l’investissement et le nombre de postes de travail. Nous focaliserons plus sur la qualité de l’investissement, qui nous permettra d’ouvrir des horizons technologiques et d’intégrer l’économie mondiale », a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, il a mentionné le programme visant à numériser toutes les étapes de l’investissement en Tunisie. Il a expliqué que ce programme garantira la récupération et la collecte complètes de toutes les données du projet, ainsi que de sa réalisation en un temps record.

Commentaires:

Commentez...