Nostalgies tunisoises : Qui se souvient de la fresque du restaurant Bagdad ?

Sur l’avenue Bourguiba, le restaurant Bagdad constituait une sorte d’enclave orientale avec une carte de spécialités tunisiennes.

Dans ce restaurant qui faisait face au Normandie et au Prado et jouxtait le Triomphe, le décor était également oriental.

Une fresque accueillait d’ailleurs les clients et a longtemps constitué une attraction en soi.

Cette fresque réalisée par les ateliers Chemla reproduisait l’univers d’Al Ouassiti et sa vision des Maqamet d’Al Hariri, un grand classique.

Cette œuvre qui ornait l’entrée du restaurant a disparu depuis longtemps. On dit même qu’elle aurait été vendue aux enchères aux États-Unis.

Quant au Bagdad, il a aussi disparu depuis plus d’une décennie après avoir longtemps été le lieu de ralliement des gourmets.

Il reste la mémoire de cette enseigne qui comme le Malouf, le Mrabet, le Château et l’Orient a porté les couleurs des traditions culinaires locales.

De plus, le Bagdad a été une véritable école de formation dont sont sortis plusieurs chefs et maîtres d’hôtel tunisiens des premières générations.

Quant à la fresque du restaurant Bagdad, elle continue à compter parmi les inoubliables madeleines tunisoises.

Commentaires:

Commentez...