L’ecstasy derrière l’état hystérique de trois élèves à Sousse

Le porte-parole du tribunal de première instance Sousse 1, Mohamed Hilmi Missaoui, a déclaré que le jeune homme dans le cadre de l’incident de consommation de drogue par des élèves du primaire sera traduit ce vendredi devant la justice.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, il a ajouté que les trois enfants impliqués dans cette affaire seront traduits devant le ministère public.

De son côté, une source de sécurité a déclaré que les tests médicaux effectués chez l’un des élèves concernés ont prouvé la consommation d’ecstasy, en attendant la publication des résultats relatifs aux autres enfants.

Il est à rappeler que trois élèves ont été transférés d’urgence, mercredi, à l’hôpital universitaire Farhat Hached et ce après avoir consommé de la drogue.

En effet, ce grave incident a eu lieu à l’école primaire de Boukhzer, dans la région de Bouhsina, gouvernorat de Sousse. Les élèves se trouvaient dans un état hystérique, après avoir consommé des pilules de drogue. L’un d’eux a même escaladé le mur de l’école et menacé de s’immoler.

Selon une source sécuritaire citée par Mosaique fm, la drogue consommée a été volée par l’un des élèves à son frère, connu comme étant un dealer dans la région. Lors de son arrestation, ce dernier a avoué avoir dissimulé des stupéfiants à l’intérieur de la maison.

Commentaires:

Commentez...