Samir El Wafi condamné à 16 mois de prison pour blanchiment d’argent et escroquerie

L’animateur télé, Samir El Wafi, a été condamné par la sixième chambre du tribunal de première instance de Tunis à 16 mois de prison ferme pour blanchiment d’argent et escroquerie. Mais il n’ira pas en prison ayant déjà purgé sa peine dans l’affaire pour laquelle il a été condamné.

Samir El Wafi avait fait l’objet d’une plainte déposée par la veuve d’un homme d’affaires l’accusant d’escroquerie d’un montant de 800 mille dinars en contre partie de l’intervention du journaliste auprès de parties officielles afin d’obtenir un permis de vente et distribution d’alcool.

Incarcéré le 19 juin 2017 dans le cadre de cette affaire, il avait été libéré le 4 octobre 2018 avant la tenue du procès. Le 21 juin 2017, le juge d’instruction au pôle judiciaire et financier du tribunal de première instance de Tunis avait ordonné l’ouverture d’une instruction judiciaire et avait émis un mandat de dépôt en prison contre lui pour escroquerie et corruption et pour avoir abusé de son influence ou de ses liens réels ou supposés auprès d’un fonctionnaire public.

Selon son avocat qui a confirmé la condamnation sur les ondes de Mosaique FM, Samir El Wafi compte interjeter appel.

Commentaires:

Commentez...