« Une instruction judiciaire sera engagée contre Ghannouchi », assure le collectif de défense Belaid-Brahmi

Crédit photo : AFP

Lors d’une rencontre organisée samedi 19 janvier, à Béja sur l’affaire de l’assassinat des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le Collectif de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a fait confirmé l’ouverture d’une nouvelle information judiciaire en vertu de l’article 28 du Code pénal et non sur la base de l’article 31 du même Code, dans cette affaire.

« Ainsi, une instruction judiciaire sera engagée contre 26 personnes dont notamment le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi et non contre X » a-t-on précisé, cité par l’agence TAP.

Le Collectif de défense a également déclaré avoir insisté sur l’ouverture d’une enquête en vertu de l’article 28 du Code pénal, dans la mesure où il avait présenté des noms et des preuves à l’appui.

Avançant de nouveaux éléments dans cette affaire, le collectif a fait état de « l’existence de tentatives d’étouffer la vérité par le biais de parties influentes au sein du département de l’Intérieur, la dernière en date étant l’affirmation par le juge d’instruction de l’incapacité d’obtenir un enregistrement audio des appels téléphoniques de Mustapha Khedher de la Société de télécommunications ” Tunisie Telecom “, alors qu’il (le Collectif de défense) a réussi à l’obtenir. »

” Cet enregistrement des appels téléphoniques est venu confirmer le lien entre Mustapha Khedher et le Mouvement Ennahdha “, a-t-il dit.

 

Commentaires:

Commentez...