Présidentielles 2019 : Vers un tête-à-tête Caid Essebsi – Ghannouchi

Illustration

A en croire les déclarations médiatiques des « clans » des deux anciens du paysage politique tunisien, les prochaines élections présidentielles se dirigeraient vers un tête-à-tête électoral opposant le chef de l’Etat Beji Caid Essebsi au chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi.

Alors que Beji Caid Essebsi laisse planer le doute sur une éventuelle candidature aux présidentielles, Rached Ghannouchi semble décidé à franchir le pas.

Hier lundi 7 janvier, la députée d’Ennahdha, Yamina Zoghlami a ouvert le chemin vers une annonce officielle de cette candidature, affirmant que le parti présentera un candidat à la présidentielle de 2019 soulignant que selon le règlement intérieur du parti, ce candidat n’est autre que Rached Ghannouchi.

Le même jour, le dirigeant au sein de Nidaa Tounes Sofiene Toubel a assuré que son parti participera aux élections législatives et présidentielles qui seront tenues en 2019.

Toubel a indiqué que Nidaa Tounes annoncera son candidat à la présidence lors du prochain congrès, expliquant que le choix se fera par les leaders du parti et ses bases. Il a estimé dans ce contexte que « le fondateur et chef du parti Béji Caïd Essebsi aura la priorité s’il exprime son intention de se porter candidat ».

Selon lui, la Constitution confère au chef d’Etat le droit de se présenter à la présidence pour un deuxième mandat.

Ainsi, sauf nouveau rebondissement, nous nous dirigeons vraisemblablement vers un clash électoral inédit, entre les deux hommes qui ont tracé l’histoire de la Tunisie post-révolutionnaire.

Commentaires:

Commentez...